L’HISTOIRE DU VIOLON

On pense que l’ancêtre du violon est le “rebec”, un instrument à trois cordes venant des pays arabes et qui était très populaire au Moyen-âge. Le violon apparaît à la fin du 15e siècle. Il a d’abord été adopté par les musiciens ambulants pour faire danser les gens. Grâce à des luthiers italiens, comme Antonio Stradivarius dans les années 1630-1650 ou Andrea Guarnerius, qui n’ont cessé de le perfectionner, le violon devint l’instrument réputé et apprécié que l’on connaît aujourd’hui. Les instruments fabriqués par ces luthiers sont très recherchés et valent une fortune (plusieurs millions de francs). Aujourd’hui, les violons sont en majeure partie construits d’après les modèles de Stradivarius.


Luthiers : C’est l’artisan qui fabrique les violons, altos, guitares...
retour