LA PORTE DE L’ORIENT

Aux 16e et 17e siècles, Venise était une république indépendante et très puissante, dont la richesse était fondée sur le commerce. De ses ports, de nombreux marchands partaient par mer pour aller acheter de précieuses marchandises en Orient, c’est pourquoi on lui a donné le surnom de « La porte de l’Orient ».

La fortune de Venise a permis non seulement de construire des monuments majestueux et pleins de fantaisie, mais aussi de développer une vie artistique très intense.


République : Une république est un état qui est gouverné par des représentants du peuple qui sont élus.
retour