Bienvenue
Contact

Carle van Loo, Halte de chasse , France, 1737

La noblesse

Les nobles sont les descendants des chevaliers ; c’est la raison pour laquelle eux seuls ont le droit de porter l’épée avec un costume civil.

Le port des talons rouges et de plumes blanches au chapeau est également interdit aux roturiers (bourgeois et gens du peuple). Les vêtements des nobles sont généralement faits d’étoffes riches et colorées. Les nobles sont astreints à suivre une mode qui change constamment, ce qui occasionne des dépenses souvent ruineuses. Ils ne travaillent pas, ils n’en ont du reste pas le droit. Beaucoup d’entre eux occupent donc leur temps par de nombreuses activités sociales : repas, danses, jeux, fêtes et chasses pour lesquelles il convient de s’habiller de façon recherchée et différentiée. Les vêtements démodés sont souvent donnés à l’Eglise, qui récupère les soies de prix pour en faire des vêtements destinés à la messe (ornements ou parements liturgiques).

Les femmes portent des corsets qui étranglent leur taille et les obligent à se tenir droites comme des danseuses. Des paniers d’osier ou de métal souple accrochés à leurs hanches, sous la robe donnent à leurs jupes une ampleur parfois si considérable qu’elles ne pourraient pas passer les portes de nos appartements.

Le visage des hommes est entièrement rasé, sauf chez certains militaires (des grenadiers notamment ) qui portent des moustaches, souvent cirées et teintes en noir.

Hommes et femmes sont poudrés et maquillés. La mode veut que l’on soit pâle, et nombreuses sont les personnes qui collent sur leur peau de petits disques de tissu noir pour faire ressortir l’éclat de leur blancheur, à la manière des grains de beauté. On les appelle les mouches. L’endroit où on les place peut avoir une signification bien précise, mais peut aussi servir tout simplement à cacher un bouton !

On accorde enfin une grande importance au parfum, dont le caractère varie selon la mode.

La toilette de certains nobles peut durer de longues heures, aussi n’est-il pas rare qu’ils reçoivent des amis pendant ce temps, pour se distraire par la conversation.

Ce groupe de nobles s’est arrêté pour pique-niquer au cours d’une partie de chasse. On remarquera la variété et l’éclat des couleurs de leurs vêtements richement brodés de fil d’or et d’argent. Pour notre œil du 21e siècle, tout ce luxe contraste un peu avec la décontraction des attitudes.

Le site Internet pédagogique et les dossiers pédagogique sont réalisés grâce au soutien de la Fondation Ferrier Lullin.

MàJ le 14 octobre 2004
© 2004 baroqueries.ch, tous droits réservés
Design par FlyingPixel & DVDesign