Bienvenue
Contact

GLOIRE ET DÉCLIN DE L’OPÉRA ITALIEN EN ANGLETERRE

L’opéra italien arriva en Angleterre au début du 18e siècle grâce à l’influence de musiciens étrangers, surtout italiens, qui vinrent s’installer à Londres. Le grand succès de l’opéra italien dans cette ville est dû au talent des chanteurs italiens qui ont bien su mettre en valeur cette musique, mais aussi à la présence de Haendel et aux nombreux opéras en langue italienne qu’il a composés lorsqu’il vivait à Londres. Les chanteuses et chanteurs italien(ne)s étaient des « stars », des « divas » rivales qui faisaient souvent des caprices et qui dictaient aux compositeurs comment écrire des opéras de façon à mettre en valeur leur voix. On raconte que deux cantatrices rivales en sont même venues à se battre en plein milieu d’une représentation. Haendel a su résister aux caprices de ces stars grâce à sa forte personnalité ; on dit qu’un jour il ramena une cantatrice à l’ordre en la saisissant par le bras et en la menaçant de la jeter par la fenêtre.
En raison de cette rivalité entre chanteurs qui finissent par se ridiculiser aux yeux du public, de leurs salaires excessifs par rapport au revenu des musiciens anglais et du désir croissant des spectateurs anglais d’entendre des œuvres chantées dans leur langue, le public se détourne peu à peu de l’opéra italien, qui finit par s’éteindre à Londres vers la fin du 18e siècle.

<- retour

MàJ le 13 octobre 2003
© 2003 baroqueries.ch, tous droits réservés
Design par FlyingPixel & DVDesign