Bienvenue
Contact

LES MOYENS DE LOCOMOTION

1) SE DEPLACER
Il n’est pas facile de se déplacer au 18e siècle. Voyager est toujours fatigant et dangereux. Les routes sont souvent étroites et en mauvais état, poussiéreuses en été et boueuses pendant l’hiver. De plus, il n’y a aucun panneau d’information au bord des routes, ce qui accroît le risque de se perdre en chemin ; seuls les voyageurs fortunés peuvent s’aider d’un livre nommé le « Guide des grands chemins » pour s’orienter. Les voyages sont très lents à cette époque, à cause des mauvaises routes et des nombreux accidents de parcours ; ainsi des chariots et carrosses renversés ou embourbés entraînent parfois des heures de réparation. Les voyages sont également chers, car chaque domaine, ville et province prélèvent une taxe au passage des voyageurs.

retour

Le site Internet pédagogique et les dossiers pédagogique sont réalisés grâce au soutien de la Fondation Ferrier Lullin.

MàJ le 14 octobre 2004
© 2004 baroqueries.ch, tous droits réservés
Design par FlyingPixel & DVDesign