Bienvenue
Contact

Evolution : le Rococo

Au cours du 18e siècle, dans certains pays d’Europe, le baroque se transforme : Il devient moins dramatique, plus léger et plus aéré. On emploie des couleurs plus claires, acides (contenant du jaune) ou pastel (contenant du blanc). L’emploi de la courbe (formes arrondies ) se généralise. Si l’ensemble du décor conserve la symétrie, le détail est souvent asymétrique, il imite la nature, les végétaux, les minéraux. Il s’inspire des formes compliquées des coquillages. On appelle cela la « rocaille ». De ce mot dérive le terme « rococo », qui désigne ce style en France et en Allemagne.

En regardant ces deux images, fais d’abord attention aux proportions générales, puis aux détails.

Devant le portail du chœur d’Ittingen, pense également à ce qui a été dit à propos des courbes et des contre-courbes.

Dans cette salle de château en Allemagne, comment décrirait-tu les couleurs ? Observe également l’usage que l’on fait des miroirs qui, en se renvoyant les images à l’infini, nous donnent l’impression de ne plus savoir où nous sommes. Imagine une fête dans cette pièce éclairée aux chandelles.


Chartreuse d’Ittingen, porte du chœur et maître-autel,Thurgovie, avant 1764

François de Cuvillès, salle des miroirs de l’Amalienburg, Munich, 1734.


Le site Internet pédagogique et les dossiers pédagogique sont réalisés grâce au soutien de la Fondation Ferrier Lullin.

MàJ le 20 octobre 2004
© 2004 baroqueries.ch, tous droits réservés
Design par FlyingPixel & DVDesign